logo

ÎlES ÉPARSES

Le projet

Les Iles Éparses sont qualifiées de sanctuaires océaniques de la nature Primitive. Elles disposent d un patrimoine biologique terrestre et marin remarquable. Leur isolement géographique, leur caractère insulaire et une occupation humaine historiquement très limitée ont protégé ces territoires.

 

Composées de cinq iles, Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India, Europa dans le canal du Mozambique et de Tromelin au Nord Ouest de l’Île de la Réunion, les Iles Éparses constituent le cinquième district de la collectivité des Terres Australes et Antarctiques Francaises depuis 2007. Ne comptant aucun habitant permanent, elles accueillent scientifiques et militaires, des détachements de légionnaires relevés tous les quarante-cinq jours au moyen d un avion Transall des FAZSOI en provenance de la Réunion. Les forces Armées de la Zone Sud de l’océan Indien assurent ainsi la souveraineté de la France dans la région.

 

En avril 2014, j’ai embarqué sur Le Marion Dufresne, le navire ravitailleur des TAAF, effectue quatre fois par an le ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Francaises. Il effectuait la troisième rotation de son histoire dans les Iles Eparses (2009, 2011, 2014).

L’OP (Opération) Eparses 2014 s’effectuait notamment au profit des Forces Armées de la Zone Sud de l’océan Indien – FAZSOI –

 

ArmÉ par une quarantaine de marins français et malgaches de la CMA CGM, le Marion Dufresne est le plus grand navire océanographique d’Europe. Propriété des T.A.A.F., il est affrète par l’Institut Polaire Paul Emile Victor – IPEV – le reste de l’année. Il rempli alors des missions scientifiques et de recherches océanographiques.

 

Portfolios